mercredi 13 février 2013

Maquillage années 20

Les années 20, j'adore. Depuis mon premier livre de Francis Scott Fitzgerald, cette époque exerce sur moi une forme de fascination. La mode, le maquillage et les coupes de cheveux étaient une véritable révolution.
Plus encore, l'ambiance folle et désespérée de la Lost generation (très bien rendue dans les romans de F. S. Fitzgerald) me fait penser à une sorte d'Eden perdu (eh oui, vieillesse + crach boursier = fin d'un monde).
Ayant commencé à lire l'un des recueils de nouvelles de l'autre pré-cité, Love Boat I, je me suis dit que ressortir les basics make up de l'époque pourrait être sympa.


Teint
Les femmes des années 20 avaient un teint parfait, pâle et mat.
Pour cela j'ai utilisé ma BB crème d'Erborian (teinte originale) et la poudre libre de Chanel (teinte ).
Pâleur signifie pas ou peu de blush, c'est pour cela que j'ai juste appliqué un voile de Dandelion de Benefit avant ma poudre de finition (Razor Sharp d'Urban Decay).

Sourcils
A l'époque, le sourcil est "triste". Reprenant la courbe du sourcil naturel, l'arc est fin et descend sur la tempe. Pour les femmes aux cheveux châtains, bruns et noirs, il n'était pas rare de les foncer plus que leur couleur naturelle.
Comme il était hors de question que je m'épile les sourcils et que je suis blonde (ok fausse blonde, mais ça revient au même), je me suis contentée de les garder au naturel.
Il est cependant possible (avec de la patience, de l'entrainement et du doigté) de se recréer des sourcils d'époque en les camouflant avec un fond de teint bien couvrant puis avec un crayon de les redessiner en forme d'arc de cercle.


Yeux
Le charbonneux est à l'honneur avec le khôl. Attention cependant, du charbonneux oui, mais l'intensité varie selon la couleur de cheveux. Comme pour les sourcils, plus on est brune, plus le noir s'accentue sur les paupières. Pour les autres, un taupe ou du gris peut-être appliqué sur le centre de la paupière.
Il existe plusieurs types de maquillage dans les années 20. La base est "d'entourer" l'oeil de crayon noir, puis avec une ombre à paupière noire de repasser dessus puis de souligner le creux et de bien estomper le tout. Toujours avec le noir, on peut remonter dans le coin interne en longeant l'arrête du nez jusqu'aux sourcils et réaliser une sorte de triangle que rejoint le coin externe de l'oeil.
Pour mon maquillage, j'ai utilisé la palette The return of sexy de Too Faced (oui je ne la lâche plus). Beautymark (un noir pailleté, normalement, un noire mat), dessous la paupière 7 year itch (un blanc rosé pailleté aussi) et au centre de la paupière Maneater (un beige rosé).

Bouche
Dans les années 20, la bouche est rouge et mate. La mode est aux bouches petites, beaucoup de femmes ne s'appliquent du rouge à lèvres que sur une partie des lèvres.
Pour le faire bien, il faut recouvrir les lèvres avec du fond de teint pour gommer ses contours. Redessiner les lèvres avec un crayon et remplir l'intérieur avec le rouge à lèvres.
Comme je n'arrive pas à réaliser le contour typique, j'ai posé mon rouge à lèvre de manière normale. J'ai utilisé le Rouge artiste intense Mat 6 de MUFE et le contour Aqua lip 11C.




Review teint : Teint touche éclat d'Yves Saint-Laurent

Ce qu'on en dit :
La lumière magique de Touche Éclat est infusée dans un fond de teint à la pureté inégalée, affranchi de toute poudre opacifiante.
Sa matière perfectrice libère une énergie lumineuse inédite qui rehausse les traits du visage. Sa texture ultra-sensorielle fusionne avec la peau pour une couvrance parfaite sur mesure.
Les ombres et imperfections s'évanouissent, sans aplanir ni masquer les volumes.
Plein de vie, votre teint s'éveille pour un visage visiblement plus expressif. 





avant
après
Ce qu'il en est :
C'est du Yves Saint-Laurent, donc le packaging est classe et sobre. Un bel objet.
Une seule pression suffit pour avoir assez de matière pour tout le visage. Il s'étale très bien, que ce soit au pinceau ou aux doigts.
Comme on peut le voir sur les photos, toutes les imperfections ne sont pas cachées, mais toute de même une grosse majorité.
Le teint est bien unifié et, sans aller jusqu'à un effet bonne mine, je le trouve frais.

J'ai encore envie de tester d'autres fonds de teint, mais celui-ci est d'ors et déjà entré dans mon top 3 !