dimanche 31 mars 2013

Liner Naked 2

Après le vert, je commence ma fixation sur le liner. Aidé d'autant plus par mon tout nouveau feutre liner.
Il faut dire que je n'ai jamais jamais jamais (pour bien dire la jamaitude du truc) réussi à me faire un trait avec un eyeliner. Ou si, je réussissais l'oeil droit mais pas le gauche...
Bref, j'ai trouvé une parade en utilisant un pinceau biseauté et mon Aqua black de MUFE avec plus de succès.
Ceci est mon premier essai avec un feutre liner. Le premier quoi. Et ce n'est même pas loupé !

1) Après ma base, j'ai posé Bootycall (un beige rosé) sur tout la paupière.
2) Sur la paupière mobile, j'ai posé Tease (un brun taupé mat) et j'ai bien estompé ; j'ai ajouté Busted (un brun foncé) dans le creux et j'ai bien estompé.
3) J'ai ajouté Verve (un blanc nacré) sous le sourcil et au milieu de la paupière mobile.
4) J'ai tracé un fin trait de liner en ras de cils supérieurs.
5) Recourbe cils et mascara.



Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban Decay (teinte Original)
- Naked 2 d'Urban Decay
- Master precise de Maybelline (teinte Noir)
- Mascara volume effet faux cils d'Yves Saint-Laurent (teinte Brun)

vendredi 29 mars 2013

Junkie, Blitz et Black market avec la Vice palette

Il me semble l'avoir dit avant, le vert s'est un peu invité sur mes yeux cette semaine. Je suis un poil compulsive et quand j'ai une idée dans la tête (ou une nouvelle palette), j'ai tendance à uniquement m'en préoccuper.
J'ai déjà fait un maquillage dans des tons doux et une sorte de smoky. Là j'avais envie de couleurs qui pètent et franchement Junkie est un vert qui claque bien.
C'est un maquillage simple qui peut être réalisé avec d'autres couleurs, après tout ce n'est que du doré, du vert et du noir :)

1) Après ma base, j'ai posé Blitz (le doré) dans le coin interne de l'oeil.
2) J'ai ajouté Junkie (le vert) au centre de la paupière et je l'ai étiré vers le coin externe.
3) Dans le coin externe justement, j'ai mis Black market (le noir) et je l'ai bien estompé avec Junkie en remontant dans le creux.
4) J'ai rajouté un peu de vert et de doré pour re-intensifier les couleurs.
5) Avant le mascara, j'ai ajouté Anonymous (un beige neutre) sous le sourcil.
Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban decay (teinte Original)
- Vice palette d'Urban decay
- Mascara Lash Stretcher de Sephora

jeudi 28 mars 2013

Review vernis : Pink yet lavender d'OPI

Ce qu'on nous dit :
Pour démarrer l’année 2013 sous le signe du « glamour », OPI s’allie à l’icône de la musique pop et R&B : Mariah Carey. Elle est la source d'inspiration d'une gamme de vernis à ongles OPI en édition limitée.
« OPI se réjouit de travailler avec Mariah Carey, une icône de l'industrie musicale qui adore les ongles et considère le vernis comme un de ses accessoires préférés », déclare Suzi Weiss-Fischmann, vice-présidente et directrice artistique d’OPI. « Avec son magnétisme, tant à la scène qu’à la ville, Mariah Carey est une grande source d'inspiration pour des couleurs sublimes et vives. »
Cette collaboration est l’occasion pour OPI de proposer sa dernière révolution en matière de vernis à effet : le vernis Liquid Sand est un vernis finition matte effet 3D qui en séchant laisse apparaître des centaines de petits cristaux.


Ce qu'il en est :
Ce n'est de toute évidence pas un vernis Liquid sand (déjà testé la semaine dernière). J'aime beaucoup les paillettes et celles-ci ont attiré mon regard comme un aimant. Assez étonnant, d'autant que je n'aime pas le rose.
Qu'importe, le résultat (sur Hustle d'Urban Decay) est plutôt sympa, même si je n'ai pas réussi à faire la manucure que je voulais.
Il y a deux types de paillettes : des petites argentées et de grosses rondes roses. Les petites se déposent facilement, mais les autres sont un petit peu plus difficiles à manier.
Par contre, il est un peu galère à enlever.
J'ai hâte de le tester sur d'autres vernis !



mercredi 27 mars 2013

Smoky vert

Peut-être est-ce la lecture du dernier défi du lundi qui m'a inconsciemment poussé à mettre du vert. Je ne sais pas toujours. Toujours est-il que je voulais faire un petit smoky tout simple avec les couleurs grise et noire de ma palette London de Coastal Scents.
Mais le gris est trop foncé, pour illuminer le tout, j'ai ajouté le vert moyen. Une association très jolie je trouve (même si elle ne met pas particulièrement en valeur les yeux bleus).
En plus, dégoutée, au cours de ce maquillage, j'ai fais un faux mouvement et mon fond de teint Touche éclat d'YSL s'est (avec un mauvais jeux de mots) éclaté par terre

1) Après ma base j'ai posé le gris sur toute la paupière mobile.
2) J'ai appliqué le vert par dessus, en insistant sur le milieu de la paupière. J'ai bien fondu les deux.
3) J'ai posé du noir dans le coin externe de l'oeil.
4) En ras de cils inférieurs, j'ai fais un fin trait de vert.
5) Dans la muqueuse, j'ai mis du khôl.
6) Pour illuminer le regard, j'ai posé la poudre illuminatrice signée de Chanel sous le sourcil.
7) Recourbe cils et mascara.

Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban Decay (teinte original)
- Palette London de Coastal Scents
- Poudre illuminatrice signée de Chanel
- Khôl poudre de Guerlain (teinte noir)
- Mascara Lash stretcher de Sephora

mardi 26 mars 2013

Touche lumière lissante de Sephora vs Correcteur lumière de Réserve naturelle.

juste avec le fond de teint
N'ayant toujours pas le stylo Touche éclat d'Yves Saint-Laurent, je teste ceux qui me tombent sous la main. ça n'en fait que deux, mais pas des moindres : (roulement de tambour) le Touche lumière lissante de Sephora et le Correcteur lumière de Réserve naturelle.


sephora

Touche lumière lissante de Sephora
Il est sensé illuminer, hydrater et repulper. Franchement, je trouve qu'on voit à peine la différence entre avant et après. Oui il illumine le regard quand il est mis sous le sourcil, mais c'est à peu près tout. En plus, utilisé sur une peau sèche (ce qui arrive fatalement a un moment ou à un autre en hiver), il marque les petites peaux. Pas du tout esthétique.



réserve naturelle


Correcteur lumière de Réserve naturelle
Au début, j'ai cru avoir un stylo défectueux : contrairement à celui de chez Sephora, il m'a fallu tourner l'embout comme un bourrin pour avoir du produit. Vendu comme un pinceau perfecteur de teint mais avec une dose d'hydratation, je trouve qu'il tient mieux sur ma peau que celui de Sephora. A la fin de la journée, il ne file pas dans mes ridules. Par contre, comme pour le stylo de Sephora, je ne trouve pas que dans mon cas il serve à grand chose. Heureusement, il ne coûte pas cher !

lundi 25 mars 2013

Défi du lundi : Aquarius my love

Du vert. C'est le mot d'ordre pour ce lundi. J'avoue qu'il risque d'y avoir plusieurs posts cette semaine sur le vert, cette thématique me trottant dans la tête depuis que j'ai vu le dernier défi du lundi de My Beauty.
Après mûre réflexion, j'ai ressorti ma Feminine palette d'Urban Decay (l'ancienne version) qui a un fard vert tendre satiné absolument magnifique, du nom d'Aquarius.



1) Aprèsma base, j'ai tracé un trait de crayon marron en ras de cil supérieur puis je l'ai estompé.
2) J'ai ensuite posé mon fard Aquarius sur tout la paupière mobile.
3) J'ai pris Stary dog (un brun taupé) que j'ai mis dans le creux ; je l'ai estompé.
4) J'ai tapoté (sinon il fait trop de chutes de paillettes) Midnight cowboy (un champagne ultra pailleté) sous le sourcil.
5) J'ai fais un trait avec Swf (un rose tendre) en ras de cils inférieurs avant de mettre mon mascara.


Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban Decay (teinte original)
- Crayon yeux regard intense de Cargo (teinte 02 Brown)
Feminine palette d'Urban Decay
- Mascara Lash stretcher de Sephora

dimanche 24 mars 2013

Gris et violet avec The Glinda Palette (again !)

J'aime beaucoup cette palette et tout particulièrement les couleurs South et Tornado. Un vrai plaisir à utiliser pour un maquillage intense et magique !
Aussi ridicule que ce soit, je me suis dit que ce serait une bonne idée de me faire un maquillage Oz pour aller voir le film.

1) Après ma base, j'ai crayonné mon ras de cil supérieur avec le crayon Rockstar. Je l'ai estompé avec le doigt.
2) J'ai ensuite apposé le fard Tornado sur toute la paupière mobile (en remontant un peu dans le creux), puis j'ai tapoté South au centre de la paupière en l'étirant vers les côtés.
3) Avec un pinceau estompeur, j'ai pris un peu du fard Magic et j'ai estompé le Tornado dans le creux de l'oeil.
4) J'ai appliqué le côté rose d'Aura dans le coin interne, en remontant sous le sourcil. 
5) En ras de cils inférieurs, j'ai mélangé (avec un pinceau fin) Tornado et Magic.
6) J'ai rajouté un peu de Tornado dans le coin externe de l'oeil pour intensifier.
6) Recourbe cils et mascara.


Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban Decay (teinte Original)
- The Glinda palette d'Urban Decay
- Crayon 24/7 d'Urban Decay (teinte Rockstar)
- Mascara Lash stretcher de Sephora


samedi 23 mars 2013

Review teint : Poudre illuminatrice signée de Chanel

Ce qu'on nous dit :
L'esprit de Chanel se retrouve dans la création exclusive, poudre signée de Chanem, marquée des symboles emblématiques de la maison : camélias, double « c » et bâtons de rouges à lèvres.
Sa nuance beige clair réchauffée d’une note de pêche sculpte et illumine le teint dans un halo de lumière douce.
Le teint élégant se joue des codes de Chanel pour célébrer l’arrivée d’un nouveau printemps.







Ce qu'il en est :
J'ai craqué. Je n'aurais sans doute pas du, mais j'ai eu le coup de foudre pour le style de cette poudre. Et je n'avais pas de poudre illuminatrice. Il m'en fallait une. Hein ?!
Le packaging, c'est du Chanel classique, beau et sobre. La poudre est signée, ce qui ajoute a sa beauté.
J'ai suivi les conseils de la marque et utilisé la poudre en faisant un C allant de la pommette au sourcil. Il faut vraiment peu de produit pour marquer la peau et le résultat tient toute la journée.
Sobre et discrète, cette poudre illumine le visage. Un achat qui coûte cher, mais qui en vaut le coup !
Le C sur la pommette jusqu'au sourcil 
Le C + sous l'arcade sourcilière

vendredi 22 mars 2013

Review vernis : Hustle d'Urban Decay

Mon quatrième test de la collection. J'avoue mon coup de coeur de la collection. Ce brun violet ultra dark est l'une de mes couleurs préférée dans la palette et en vernis elle claque bien.
L'application est très facile, si on prend beaucoup de matière, une seule couche est bien nécessaire pour être opaque.

La couleur est vraiment superbe : sombre avec des reflets plus rosés. J'adore.
Le résultat en images.

jeudi 21 mars 2013

Maquillage années 80

Last but non least, le maquillage des années 80. Il faut bien le dire, c'était... assez particulier. Entre bleu nacré en ombre à paupières (une mode qui a traumatisé un certain nombre de nos mères) et rouge pétant sur les ongles.
Pour ce maquillage, je me suis inspirée du look de l'actrice Keeley Hawes dans la série anglaise Ashes to ashes. (Une véritable tuerie cette série qui se passe au tout début des 80's).



Fond de teint
Les couleurs sont standard, suivant sa propre couleur de peau.
Le blush était dans des couleurs roses nacrées.
J'ai utilisé mon fond de teint du moment : le Teint touche éclat d'Yves Saint-Laurent (teinte BR20). Je n'ai pas résisté à utiliser ma Poudre illuminatrice signée de Chanel sur les pommettes et les tempes.
Comme blush, j'ai mis mon blush The big easy de Cargo, ma teinte la plus rosée.


Yeux
Le look de base en journée c'était le duo du rose nacré et du bleu. Dans chaque coin de la paupière mobile ou encore paupière mobile/dessous du sourcil.
La touche finale est une bonne couche de mascara, de préférence bleu.
J'aurais pu mettre plus de bleu sur la paupière mais 1) j'ai de petites paupières et 2) ce maquillage passe en journée ; pour le soir, ne pas hésiter à en rajouter.
J'ai commencé par crayonner mon ras de cil inférieur et le creux de ma paupières (crayon khôl de Lancôme teinte 031 Indigo Paris). J'y ai ensuite mis un peu de fard bleu foncé (ici le plus foncé du quad 4 ombres de Chanel teinte 29 Lagons) avant de bien l'estomper. Sur l'ensemble de la paupière mobile, j'ai mis un beige irisé (ici l'ombre éclat de Guerlain, teinte 162 l'instant d'un baiser). J'ai rajouté un peu de bleu pour intensifier. J'ai posé Virgin (le neutre de la palette Naked) sous le sourcil.
Enfin, j'ai utilisé mon recourbe cils avant de mettre mon mascara (Lash Stretcher de Sephora en noir, je n'ai pas de bleu).



Rouge à lèvres
Oh surprise, la mode pour le rouge à lèvres est aussi... au rose nacré. Cependant, certaines femmes préfèrent assortir leurs lèvres à leur vernis à ongles rouges.
J'ai utilisé mon rouge à lèvres French touch absolu de Lancôme (teinte 308).

mercredi 20 mars 2013

Maquillage London Vert





Je ne la lâche plus cette palette ! D'autant que je trouve que l'association avec la Naked d'Urban Decay marche très bien !
Je suppose que c'est une manière inconsciente de me préparer à mon départ à Londres en explorant les possibilités de ces fards. Excuse un poil bidon juste pour les utiliser ! Trève de bavardages et en avant le maquillage !


1) Après ma base, j'ai tracé un fin trait de crayon noir au ras des cils supérieurs que j'ai estompé au doigt.
2) Puis j'ai posé sur toute la paupière mobile le fard Sin de la Naked, en remontant au-dessus du creux.
3) Par petites touches, j'ai appliqué le fard Vert d'eau (ou bleu canard, bref le plus foncé des trois) dans le coin externe. J'ai bien estompé les deux.
4) Avec un pinceau plat, j'ai fait un fin trait du vert moyen en ras de cils inférieurs, intensifié par du Khôl dans la muqueuse.
5) J'ai posé Virgin sous le sourcil.
6) Recourbe cils et mascara.



Le matériel utilisé :
- Primer potion d'Urban Decay (teinte Original)
- Palette London de Coastal Scents
- Palette Naked d'Urban Decay
- Perfect eyes waterproof eyeliner de Too Faced (teinte Noir)
- Khôl pourdre libre terracotta de Guerlain (teinte 1 noir)
- Mascara Lash Stretcher de Sephora